“Le couple, mode d’emploi”

Ne vous fiez pas à son titre français simpliste : ce livre est décoiffant et source d’espoir!

Harville Hendrix est psychothérapeute de couples depuis 30 ans : dans ce livre (Imago Editions), il décrit avec maestria les étapes de création des couples et les difficultés qui surgissent inévitablement.

Sa thèse est que nous choisissons nos conjoints dans l’espoir (inconscient) de retrouver la plénitude qui nous habitait avant nos blessures d’enfance. Le conjoint idéal présente donc des caractéristiques complémentaires aux nôtres, principalement issues de nos figures parentales. Résultat : passés les début idylliques et l’illusion de bonheur parfait, les ennuis surgissent car nos blessures archaïques réciproques sont réactivées. D’où de la frustration, des malentendus et tutti quanti : il ne reste qu’à se séparer ou vivre une relation insatisfaisante…

Est-ce inévitable : oui. Est-ce sans espoir : non!

Car Harville Hendrix nous propose une petite révolution : guérir réciproquement de nos blessures d’enfance grâce et à l’intérieur du couple!

Il propose pour cela des exercices de communication minutieusement décrits dans son ouvrage et qui ne sont pas sans rappeler aux coachs que nous sommes les fondamentaux d’une relation saine et authentique : expression des besoins, demandes explicites, absence de jugement, empathie, bienveillance, vision partagée…

En ce sens, au-delà des relations de couple, la thèse défendue par Hendrix me semble intéressante dans toutes nos relations.

Alors, si le coeur vous en dit : bonne lecture!

Laurent Batonnier.