Portrait de Coach – Antoinette Kufferath – Promo 1

Certifiée par l’École de Coaching de Paris en 2011 dans la première promotion de l’école, Antoinette Kufferath nous présente son parcours et son regard sur son métier de Coach Professionnelle. Voici son portrait de coach:

Dans ton métier de coach, qu’est-ce qui te passionne le plus, te donne de l’énergie, l’envie d’aller toujours plus loin ?

Ce qui me passionne le plus dans mon métier de coach, c’est de voir des personnes retrouver (ou trouver) leur élan de vie et d’action. Lorsque mon client prend appui sur ce qu’il est, qu’il se déploie de plus en plus et devient acteur de sa vie, acteur dans le monde. Oui ça c’est juste magnifique.

Durant l’année que tu as passé à l’École de Coaching de Paris, qu’est-ce que tu retiens comme expérience déterminante qui t’a le plus impactée et qui peut-être influence ta pratique d’aujourd’hui ?

C’était lors de module où j’étais coach de jour, vient le moment en fin de journée ou je reçois des participants et des animateurs un feedback sur mon contrat de jour.
J’attendais que l’on me dise quelque chose sur ce que j’avais fait (sens contenu et processus). Une personne m’a faite Trois signes de reconnaissances : le premier était positif et inconditionnel, le deuxième était positif et conditionnel, le troisième était négatif et conditionnel. Cela m’a percuté et m’a fait avancer de 10 mètres.
Depuis j’utilise très souvent les signes de reconnaissance (courts, précis et significatifs) sachant la puissance qu’ils peuvent apporter au coaché dans son parcours.

En quoi ton passage à l’Ecole de Coaching de Paris a été un tournant dans ta vie?

Une révolution copernicienne dans ma vie professionnelle et personnelle. Lorsque je suis entrée en formation à L’ECP, je sortais d’une expérience professionnelle difficile, de harcèlement et de manipulation psychologique de la part d’un responsable.
J’ai compris en faisant l’école, ce qui se passait dans les relations en générale et comment les jeux psychologiques arrivaient. J’ai appris à les décrypter, à ne pas y entrer et à me situer professionnellement dans une relation d’adulte à adulte.
Aujourd’hui, j’ai la chance de former des professionnels à l’accompagnement et je me réjouis de leur transmettre ce trésor.

Quelles sont tes plus belles réussites, celles qui te font sentir vivante, peux-tu nous raconter ton meilleur moment ?

Depuis le début de mon activité, j’ai eu de très beaux moments. Je souhaite vous en partager une qui fut une belle aventure.
Une femme de 35 ans vient me voir pour être accompagnée.
Elle est l’ombre d’elle-même, son travail est un cauchemar, c’est tout juste si elle arrive à me regarder dans les yeux. Elle est vendeuse dans un grand magasin, sa responsable la traite mal, sans aucune considération ni pour son travail ni pour sa personne. Elle n’avait plus de confiance en elle, se voyait dans une impasse totale.
Aujourd’hui elle a eu le courage de démissionner, de trouver un travail qui l’a passionne où elle peut relever des défis qui lui donnent de l’énergie. C’est une autre femme qui est sortie du coaching, elle femme debout, pétillante et habitée par différents projets qu’elle est en train de concrétiser.

Newsletter