fbpx

Coach professionnel indépendant : comment s’installer et trouver ses premiers clients ?

Coach professionnel indépendant - trouver ses premiers clients

Alors que les organisations ont plus que jamais besoin d’être accompagnées, le métier de coach professionnel se développe et accompagne désormais tous les départements de l’entreprise.

En parallèle, cette profession intéresse de plus en plus de professionnels, souhaitant un métier riche de sens et intégrant pleinement la dimension humaine.  

Que vous soyez un consultant souhaitant transformer votre posture ou un salarié en reconversion vers le métier de coach professionnel, développer son activité de coach requiert une démarche spécifique. 

Voici ce que nous entendons très souvent de personnes se questionnant sur le métier de coach : 

“Je souhaite devenir coach professionnel, mais : 

  • J’ai peur de ne pas avoir les épaules pour développer une entreprise seul(e)
  • J’ai peur de ne pas trouver de clients et de ne pas réussir à en vivre 
  • Je ne suis pas bon pour me vendre, est-ce quand même fait pour moi ?”

Pour vous aider à vous installer en tant que coach indépendant et à trouver vos premiers clients, nous vous proposons un article présentant : 

  • Les bases nécessaires pour développer n’importe quelle entreprise indépendante 
  • Des conseils liés aux spécificités du métier de coach professionnel, pour trouver vos premiers clients 

Par ailleurs, si vous n’êtes pas encore tout à fait au clair sur le métier de coach professionnel, découvrez notre ebook (+40 pages pour vous éclairer !)

Ebook Devenir Coach Professionnel

Comment s’installer en tant qu’indépendant ?

Lancer son entreprise, cela se prépare ! Si vous êtes actuellement en reconversion professionnelle d’une activité salariée vers le lancement de votre propre entreprise, ou que vous l’envisagiez, vous êtes au bon endroit. 

Dans cette première partie, nous abordons les bases d’une activité indépendante : 

  • Avoir l’état d’esprit de l’entrepreneur 
  • Choisir sa structure juridique
  • Choisir de vous associer ou non

Question n°1 : avoir l’état d’esprit d’un entrepreneur

Entreprendre est formidable, mais c’est un mode de travail, pour ne pas dire un mode de vie, qui ne convient pas à tout le monde.

Tout d’abord, créer sa propre entreprise implique une certaine acceptation du risque. Vous devez accepter le fait qu’il y a une possibilité pour que votre activité ne décolle pas, et cela malgré tous vos efforts. Car même bien préparé, il existe des facteurs de réussite ou d’échec que vous ne maîtrisez pas (le contexte économique, un incident familial, une décision politique,… ). Vous devez être conscient des risques et cette prise de risque doit vous stimuler et non vous effrayer.

Ce risque est généralement largement compensé par la liberté offerte par le travail en indépendant : être capitaine de votre propre bateau, travailler pour vous et donc être récompensé à la juste valeur des efforts fournis, organiser votre quotidien comme bon vous semble (pour ne citer que ceux-là). 

Si ces éléments ne suffisent pas à contrebalancer vos craintes face à l’échec, c’est sans doute que l’entrepreneuriat ne vous convient pas particulièrement, et mieux vaut le savoir avant de commencer !

Question n°2 : choisir sa structure juridique, une étape déterminante

Actuellement, le coaching professionnel s’exerce principalement en indépendant. Par conséquent, la plupart des coachs professionnels font face aux problèmes généraux que pose le fait de se mettre à son compte. 

Bien choisir sa structure juridique est impératif, car le statut aura des conséquences sur le régime fiscal et sur le régime de sécurité sociale. 

Commençons par les statuts les plus couramment choisis par les entrepreneurs indépendants : 

  • L’EI (Entreprise individuelle) et la micro-entreprise : pratique pour démarrer votre activité, ces statuts ont l’avantage de vous faire bénéficier de taxes réduites et de démarches administratives simplifiées. Pouvant être intéressant au démarrage, notez tout de même que le statut micro-entrepreneur vous limite à 70.000 € de chiffre d’affaires annuel. Par ailleurs, ces statuts ne vous permettent pas de vous associer ni de protéger votre patrimoine personnel. 
  • L’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) : cette structure juridique est soumise au même fonctionnement qu’une entreprise individuelle, mais permet à l’entrepreneur de protéger son patrimoine personnel.
  • L’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : variante de l’EIRL offrant la même protection du patrimoine personnel, cette forme juridique permet de définir le montant du capital dans des statuts, et de choisir entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés. 
  • La SASU : cette structure a l’avantage d’offrir une certaine flexibilité (statuts, capital social, gestion des actions,..). Vous êtes obligatoirement soumis à l’impôt sur les société. 
  • La SAS ou la SARL : si vous pensez vous associer, penchez-vous plutôt sur ces deux formes juridiques.

Quelque soit le statut choisi, il vous sera demandé de vous enregistrer auprès de l’URSSAF.

Les conséquences sur votre régime de sécurité sociale

Selon le statut que vous choisissez, un régime de sécurité sociale s’impose : 

  • Le statut de Travailleurs Non Salarié (EI et micro-entreprise, EIRL, EURL ou SARL à gérant majoritaire) : il permet de bénéficier d’une taxe allégée de 45% sur le revenu du dirigeant, au lieu de 65%. En contrepartie, votre couverture sociale est réduite et le régime de retraite aligné sur la plafond de la sécurité sociale. 
  • Le régime général de la sécurité sociale (SASU, la SAS ou la SARL)

Les conséquences sur votre régime fiscal

Sachez enfin que selon la structure juridique choisie, vous serez imposé au titre de l’impôt sur le revenu (IR) ou de l’impôt sur les sociétés (IS) : 

  • L’IR s’applique aux sociétés de personnes et l’entreprise ne supporte aucune imposition sur les bénéfices. Vous êtes directement imposé selon le barème progressif de l’IR. 
  • L’IS s’applique aux autres statuts et c’est votre entreprise qui supporte l’impôt. En tant que dirigeant, vous serez également imposé sur les dividendes et/ou votre salaire. 

En tout état de cause, il est préférable de s’adresser à un professionnel expert-comptable ou conseiller juridique pour définir le statut qui vous conviendra.

Question n°3 : choisir de s’associer ou non 

Le choix de vous associer ou non avec un ou plusieurs autres coachs indépendants peut se présenter. Cela dépend de vos envies et de la manière dont vous souhaitez entreprendre. 

Voici les principaux avantages et inconvénients de l’association lorsque l’on crée une activité de coach professionnel indépendant.

Les avantages à s’associer avec d’autres coachs

La mutualisation de vos réseaux et de vos forces

Pour faire connaître votre activité de coach professionnel, le développement de votre réseau est indispensable. De fait, à deux ou trois, les échanges et les rencontres sont multipliés, ce qui peut faciliter, notamment au début, la signature de premiers clients. En outre, l’association de talents complémentaires (développement commercial, gestion administrative et financière, présence dans une association professionnelle,…) peut grandement faciliter le développement et la réussite de l’entreprise.

Par ailleurs, les échanges que vous aurez avec vos associés vous permettront d’analyser et de progresser plus rapidement. 

Le partage d’une aventure entrepreneuriale (et des problèmes qui vont avec !)

Entreprendre lorsqu’on a toujours été salarié suscite plus ou moins d’inquiétudes selon les personnalités de chacun. Par ailleurs, cela implique de faire face à des difficultés, des doutes et des choix, quotidiennement. 

Être plusieurs dans une même aventure entrepreneuriale peut parfois être source de motivation, de confiance et renforcer un sentiment de sécurité. 

Les inconvénients de l’association avec d’autres coachs

Une liberté de décision restreinte

Qu’il s’agisse du choix des statuts, de votre mode de gouvernance, de gestion ou de votre organisation de travail au quotidien, vous devrez prendre des décisions à plusieurs. Il vous faut donc être prêt à échanger, parfois longuement, et si nécessaire, à faire des concessions sur certaines envies et idées que vous aviez initialement de votre activité.

Une mésentente peut être fatale à l’entreprise

En vous associant, vous allez passer beaucoup de temps ensemble. Cette proximité est telle que très vite, les faiblesses des uns et des autres se révèlent et doivent être rapidement acceptées. Avant de s’associer, il est impératif de très (très) bien se connaître et s’entendre. Car en cas de désaccord insoluble, votre aventure entrepreneuriale peut prendre un tournant désagréable, voire fatal pour l’entreprise.

Ebook Devenir Coach Professionnel

Comment trouver des clients en tant que coach professionnel ?

Maintenant que vous avez les bases pour créer votre activité d’indépendant, passons aux spécificités du métier de coach professionnel. 

Comment trouver vos premiers clients et développer une activité de coach pérenne ?

Étape n°1 : définir votre identité professionnelle de coach

De quoi s’agit-il ? 

Concrètement, votre identité est votre vitrine en tant que coach indépendant. Elle vous permettra de vous présenter et faire comprendre en quelques instants à votre cible comment vous pouvez répondre à son problème. 

Comment définir cette identité ? 

Pour vous aider, voici trois questions à vous poser et à creuser : 

  • Pour qui ai-je envie de travailler ? Il est conseillé de cibler ses clients potentiels. Startup, grands groupes, PME : les typologies d’entreprises qui font appel à des coachs se diversifient. C’est une chance : vous avez l’opportunité de choisir vos cibles préférées. Cependant, en plus de vos appétences, il vous faudra analyser votre segment de marché (de quoi ces entreprises de ce secteur ont-elles besoin, quel tarif sont-elles prêtes à payer pour, etc)

  • Quels problèmes ai-je envie de résoudre ? Avec l’expérience, vous découvrirez que certaines problématiques vous conviennent mieux. 
  • Quelles sont mes forces et mes spécificités ? Le travail sur soi fait partie intégrante de la formation de coach professionnel. Vous allez apprendre à vous connaître, vous et vos spécificités, et à vous en servir. N’hésitez pas non plus à mettre en avant des éléments différenciant tels qu’une formation certifiante et reconnue (comme la nôtre, en toute objectivité !) ou votre appartenance à un syndicat de coachs.

Ces trois questions doivent faire l’objet d’un travail en profondeur. Ne restez pas en surface : vos réponses constituent les fondations de votre activité de coach professionnel.

La construction de votre identité professionnelle vous permettra ensuite de la décliner sur vos supports de communication : site vitrine, carte de visite, réseaux sociaux professionnels, etc.

Par ailleurs, sachez que votre identité pourra évoluer au fil du temps. Le tout est d’être clair, au moment de votre lancement, sur votre cible et ce que vous allez pouvoir lui apporter. 

L’identité est plus que votre vitrine. C’est le fer de lance du développement de votre activité. 

Voyons maintenant comment la mettre en action et faire en sorte qu’elle vous apporte des clients.

Étape n°2 : mobiliser votre réseau en adoptant la bonne posture

Mobiliser son réseau est indispensable au développement de toute activité indépendante. 

Lorsque vous commencez votre formation de coach, vous solliciterez votre réseau existant pour l’annoncer, vous présenter et expliquer que vous êtes en train de vous former. Si vous vous sentez l’âme d’un conteur, n’hésitez pas à expliquer ce qui vous a amené à évoluer professionnellement, les raisons qui vous ont poussé vers le coaching, etc.

La façon dont vous allez utiliser votre réseau doit refléter votre posture de coach : une posture basse, humble et néanmoins puissante.

Comment faire concrètement ? 

Tout d’abord, oublier la démarche commerciale classique, antinomique avec la posture du coach. Vous devez impérativement apprendre à vous présenter sans vous vendre. 

Au lieu de parler de vous, de ce que vous savez faire et de comment vous le faites, laissez place à votre prospect et concentrez-vous sur les problématiques que vous identifiez. 

Posez-lui des questions qui l’invitent à la réflexion. Vous devez susciter des questionnements chez votre cible, dès votre première rencontre. 

Cette posture va vous aider à créer la confiance, ou alliance : un lien suffisamment fort pour que le client fasse appel à vous lorsqu’il connaîtra une difficulté. 

Autrement dit : avant même la contractualisation de la relation commerciale, vous commencez d’ores et déjà à faire étalage de vos qualités de coach. 

Étape n°3 : développer votre réseau de clients de façon pérenne

Chaque client en amène potentiellement de nouveaux. Pour développer votre activité, vous devez accorder autant d’importance à l’acquisition de nouveaux clients qu’à la qualité des relations que vous entretenez avec eux sur le long terme, depuis vos premiers échanges jusqu’à la fin de votre accompagnement, et même après ! 

Si vous avez réussi à aider votre client à résoudre son problème, il ne se privera pas de le faire savoir à des pairs qui connaissent le même type de problématique. 

Que mettre en avant ? 

Beaucoup de coachs professionnels, dans le but de prouver leur expertise, parlent avec leurs clients de leurs méthodes et techniques de coaching. 

Votre client n’y connaît rien (sinon il ne ferait pas appel à vous), donc il lui est bien inutile de connaître l’envers du décor. 

Ce que vous devez mettre en avant ce sont les problèmes qu’il rencontre et le fait que vous, en tant que coach, êtes capable de les résoudre. C’est cela qui va l’intéresser. 

C’est comme au restaurant : on demande au chef s’il est capable de cuisiner tel ou tel plat, on ne lui demande pas comment il les réalise.

À l’École de Coaching de Paris, sachez que les apprentis coach commencent à coacher de vrais clients dès les premiers mois. Cela implique d’apprendre à les chercher et à les trouver. Lorsqu’ils terminent leur formation, nos alumni ont déjà une expérience et des références leur permettant d’être beaucoup plus à l’aise pour plonger dans le grand bain.

Marie-Laure Salaun_Témoignage

“Ma formation de coach m’a ramenée à l’essentiel : Être soi, encore plus fidèle à soi, dans l’alignement avec ses valeurs, de façon singulière et unique.

L’Ecole de Coaching de Paris permet ce cheminement, source d’une joie profonde : toucher ce que l’on veut être et faire dans sa vie professionnelle.

Pour moi, le tournant s’est produit concrètement lors de ma préparation au jury de Certification, où nous devons présenter notre identité professionnelle de Coach. Moment d’éclosion, d’énergie et d’élan incroyable, qui a ancré une certitude intérieure profonde, soutenue par les retours et la reconnaissance des autres.

Et quand notre intention est claire, notre mouvement est juste, nous nous ouvrons aux rencontres et aux opportunités.” 

Rendez-vous sur notre blog pour lire d’autres portraits de coachs

POUR PLUS D'INFORMATIONS

Rejoignez nous lors de notre prochaine réunion d’information gratuite pour poser toutes vos questions sur notre certification et la formation “Coach Professionnel” dispensée par l’École de Coaching de Paris

Newsletter

Portrait de Coach – Marie-Laure Salaün – Promo 1

Portrait de Coach – Marie-Laure Salaün – Promo 1

Certifiée par l’École de Coaching de Paris en 2011 dans la 1ère promotion de l’école, Marie-Laure Salaün nous présente son parcours et son regard sur son métier de Coach Professionnel. Voici son portrait de coach: Dans ton métier de coach, qu’est-ce qui te passionne...

lire plus
Portrait de Coach – Nathalie BERTRAND – Promo 7

Portrait de Coach – Nathalie BERTRAND – Promo 7

Certifiée par l’École de Coaching de Paris en 2017 dans la 7ème promotion de l’école, Nathalie Bertrand nous présente son parcours et son regard sur son métier de Coach Professionnel. Voici son portrait de coach: Dans ton métier de coach, qu’est-ce qui te passionne le...

lire plus

Inscrivez vous à notre Newsletter

Retrouvez nos derniers articles et témoignages chaque mois dans les newsletters de l’École de Coaching de Paris.

 

Vous êtes inscrit avec succès !

 

Téléchargez notre e-book "Devenir Coach Professionel en 2020" ⤵️

Vous y découvrirez :

• Le (vrai) rôle du coach professionnel

• Comment réussir son projet de reconversion

• Pourquoi et comment se former au métier de Coach Professionnel

• Les clés pour lancer son activité de Coach Professionnel Indépendant

Vous venez de recevoir un e-mail avec le lien vers votre e-book !