Portrait de Coach – Plamena Dachicourt – Promo 14

Plamena Dachicourt

Témoignage de Plamena Dachicourt, coach certifiée de l’École de Coaching de Paris

« Si vous êtes à la recherche d’une expérience pleine d’humanité, vous la trouverez à l’École de Coaching de Paris« 

Après 11 ans d’expérience dans le marketing digital en agence de communication, Plamena Dachicourt a souhaité se reconvertir pour devenir coach professionnelle. Certifiée par l’École de Coaching de Paris en 2021 dans la promotion 14 à Paris, elle nous présente son parcours et son regard sur le métier de Coach Professionnel. 

Après une première vie professionnelle, le choix de Plamena de se reconvertir et de se former au coaching est venu de son désir d’aider les personnes dans leur évolution professionnelle. L’envie de les accompagner pour qu’ils se sentent mieux au travail et de les aider à aller vers un équilibre de vie plus harmonieux a été moteur de son choix. Aujourd’hui, coach avec une formation certifiée RNCP en main, elle a tous les outils pour lancer son activité professionnelle. 

Laissons-lui la parole !

Qu’est-ce qui t’as amenée à choisir l’École de Coaching de Paris ?

Mon choix de me former à l’école de coaching de Paris vient en grande partie de ma rencontre avec les fondateurs, Laurent et Béatrice, lors d’une des réunions d’information. Mais c’est la singularité de l’école qui m’a aussi interpellé positivement : à l’ECP, l’apprentissage se fait principalement via la pratique et l’expérimentation. Ça m’a tout de suite plu, voulant aller me confronter au terrain.

 

L’aider à être pleinement vivant.

Durant l’année de formation à l’École de Coaching de Paris, qu’est-ce qui t’a le plus marqué ?

Ce qui m’a particulièrement marqué a été de vivre une « vraie authenticité » dans l’enseignement : les formateurs donnent des moyens mais laissent ensuite les participants faire leur chemin de coach, en autonomie. 

J’ai beaucoup apprécié la possibilité offerte à chacun de développer ses propres capacités et de créer un univers de coach qui lui est propre. 

En quoi l’année de formation t’a-t-elle donné les moyens de lancer ton activité de coach ?

Ce qui a notamment été un moteur essentiel pour moi durant cette année de formation a été l’encouragement permanent des enseignants. En plus de nous avoir donné les moyens pratiques et théoriques, ils nous ont surtout donné des permissions, qui m’ont permis de dépasser certaines de mes peurs et croyances, bien ancrées. Ça a été un facteur fort pour prendre confiance en moi et me sentir à l’aise dans cette nouvelle voie. 

Aujourd’hui, dans ton métier de coach, qu’est-ce qui te passionne le plus ?

Je pense que c’est le fait de transmettre un peu plus d’humanité et de bienveillance et donner les moyens aux autres de faire de même. 

C’est une belle satisfaction pour moi de voir cette étincelle dans les yeux de mes clients, ce déclic qui les amène vers une prise de conscience voire même vers une action concrète.

Un exemple de problématique à laquelle tu as pu être confrontée ?

J’ai pu être amenée à accompagner une personne à lâcher prise vis-à-vis du regard et de l’avis des autres. À pouvoir faire un choix de vie qui lui correspond vraiment, sans tenir compte des jugements extérieurs, chose qu’elle n’arrivait pas à s’autoriser auparavant. C’est une belle avancée je trouve. 

Être coach, en 2021 en temps de Covid, ça veut dire quoi pour toi ? Est-ce que ça a impacté ta pratique ou la manière d’agir de tes clients ?

Je n’ai pas connu le coaching hors temps de Covid. Mais je pense cependant que cette période, aussi difficile qu’elle soit, est une opportunité pour les personnes à se détacher du quotidien et aller davantage vers soi. 

Le coaching peut les aider à prendre conscience des envies et des besoins profonds qui les animent et les mettre en action pour les assouvir. 

Mon rôle est d’accompagner les personnes qui souhaitent vraiment un changement à se donner les moyens pour le mettre en œuvre. 

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui souhaitent se reconvertir dans le métier de coach professionnel ?

De s’écouter pleinement ! 

Je leur dirai simplement de se préparer à l’idée que l’accompagnement est à double sens : en tant que coach, on aide les gens et à leur tour ils nous aident à devenir meilleur. 

Il est essentiel selon moi d’être conscient que ce métier est un chemin et pas une course avec une ligne d’arrivée.

Que souhaiterais-tu dire aux nouveaux coachs qui créent leur activité ?

Être coach est un métier certes mais avant tout une aventure humaine. La richesse est dans l’échange et non dans le résultat.

Newsletter

Découvrez la formation de Plamena

Pour découvrir la formation “Coach Professionnel” de l’École de Coaching de Paris, retrouvez nous lors d’une de nos prochaines réunions d’informations gratuites

Téléchargez notre e-book "Devenir Coach Professionel en 2021" ⤵️

Vous y découvrirez :

• Le (vrai) rôle du coach professionnel

• Comment réussir son projet de reconversion

• Pourquoi et comment se former au métier de Coach Professionnel

• Les clés pour lancer son activité de Coach Professionnel Indépendant

Vous venez de recevoir un e-mail avec le lien vers votre e-book !