Le Covid, créateur d’opportunités ?…Les impacts positifs de la crise du Covid, catalyseur de changements individuels et sociétaux.

Tendances émergentes du monde du travail

Crise du Covid et opportunité ne sont pas souvent associés dans la même phrase… et pourtant !

Crise du Covid et opportunité ne sont pas souvent associés dans la même phrase… et pourtant !

La période de pandémie, aussi longue que brutale, a provoqué de nombreux changements dans le monde du travail et au niveau personnel. 

Arrêtons-nous un instant sur l’écriture en chinois du mot « crise » : le premier caractère qui signifie « danger » représente un homme au bord d’un précipice. Le second signifie « opportunité / chance » lorsqu’il est associé au premier. La sémantique chinoise est bien plus positive que le sens accordé au mot « crise » dans le monde occidental. Symbole de l’opportunité que peut représenter le fait de se retrouver au pied du mur, ou dans une impasse, il évoque le caractère favorable que peut avoir un changement, pour une organisation ou pour les individus. 

Du point de vue du mode de fonctionnement au travail, nous pouvons noter plusieurs avancées et caractéristiques positives que ces seize derniers mois ont permis de révéler : qui ne s’est pas retrouvé « obligé » de développer certaines pratiques et capacités qu’il n’avait jusqu’ici peu ou pas développées ? Ou dont il ne pensait pas être capable ? La brutalité même de la crise nous a poussé à sortir de notre zone de confort, à remettre en cause ce que nous pensions acquis, à repenser ou à revoir nos priorités, nos modes de fonctionnement etc.
Autant de contraintes intrinsèques au changement, qui, s’il fait d’abord peur, peut aider à révéler le meilleur.

Dans le monde du travail, réunions à distance, gestion du temps travail/famille, développement de la prise en main des outils digitaux, management des équipes à distance, communication… tous ces aspects ont pu être développés grâce à la situation que nous venons de vivre, avec de forts avantages positifs.

Pour Laurent Batonnier et Béatrice de Montabert, directeurs fondateurs et enseignants à l’École de Coaching de Paris, les changements imposés par la crise ont été souvent positifs. 

« Quand le premier confinement est survenu, de nombreuses écoles ont rapidement fait le choix de former à distance. Pour l’École de Coaching de Paris nous avons décidé de maintenir nos formations en présentiel. Ce choix a été l’objet d’une vraie réflexion pour nous et le fait d’y être confrontés nous a également permis de nous conforter dans notre choix de former les participants en présentiel. Évidemment les trois mois de délais imposés par ce choix ont été durs à vivre, mais ils ont aussi été une belle épreuve qui nous a amené à prendre du recul, à devoir adopter une certaine distance sur ce qui était prévu. L’inactivité, le ralentissement des recrutements pour les formations, tout ça nous a forcé à développer patience et confiance. » nous confie Béatrice en entretien. 

« Cela nous a aussi demandé de l’adaptabilité » ajoute Laurent, « car il nous est régulièrement arrivé de devoir accepter et intégrer dans notre pédagogie, dans les partages et les entraînements, des participants à distance pour ceux qui avaient le covid (enseignant ou participant) ou ne voulaient pas prendre le risque de la présence. » 

Tout en étant confortés dans l’idée que la pratique du coaching pouvait se faire à distance, ils ont eu à expérimenter l’accompagnement à distance et ont donc dû adapter les relations (prendre en compte le fait que la personne à distance se trouve seule face à ce qu’elle peut ressentir par exemple) et la pratique (faire des apports à distance par exemple).

Pour les deux fondateurs, cela a aussi permis le développement du télétravail, point très positif selon eux. Que le développement du télétravail ait été propulsé de 10 ans en avant a été et reste encore aujourd’hui une formidable opportunité, notamment dans le monde du travail : 

Permettant de développer la confiance entre employeurs et salariés, le travail à distance a montré l’implication des personnes dans leur travail, malgré le fait de ne pas être physiquement sur place. Cela a ouvert les portes d’un nouveau mode de vie possible en dehors des grandes métropoles. La réduction du temps de trajet entre le domicile et le bureau a aussi fait gagner beaucoup de temps et a favorisé une baisse de la fatigue et du stress. 

Pour beaucoup, le télétravail imposé par la crise a été synonyme de plus de liberté et en même temps cela a obligé chacun à apprendre à s’organiser, à se donner un rythme, à compartimenter vie pro et perso dans un même espace/temps, à se responsabiliser. 

« Pour l’École, nous avons aussi expérimenté en juin une certification complète sur 2 jours pour 12 personnes avec 6 jurys et 2 enseignants, soit 20 personnes, le tout entièrement par zoom et que cela a parfaitement fonctionné. Toutes nos réunions d’information sont aujourd’hui en visio : nous en faisons donc 2 fois plus qu’avant, avec 2 fois plus de monde à chaque réunion, avec des gens qui « viennent » de la France entière voire de l’étranger. Il en va de même pour nos entretiens d’admission pré-formation. La normalisation du distanciel imposé par le Covid nous a permis favorablement de repousser les barrières physiques ! » conclut Laurent, galvanisé par le développement qu’a connu l’École en dépit des contraintes.

Peut-être serait-il favorable pour chacun de prendre le temps de réfléchir aux aspects positifs du changement dû à la crise.

Résilience, capacité d’adaptation, organisation, entraide, développement personnel, etc… du point de vue de l’individu. Dans l’entreprise, flexibilité, responsabilisation, nouveaux modes de communication, de management et de fonctionnement… etc. 

Et pour vous ? Quels sont les aspects positifs dont vous avez pu faire l’expérience ? 

N’hésitez pas à partager votre retour d’expérience, les nouvelles pratiques, votre point de vue sur la question, en commentant sur l’article sur Linkedin ou en répondant à par email. 

Newsletter

Découvrez notre formation certifiante pour devenir Coach Professionnel

Pour découvrir la formation “Coach Professionnel” de l’École de Coaching de Paris, retrouvez nous lors d’une de nos prochaines réunions d’informations gratuites

Téléchargez notre e-book "Devenir Coach Professionel en 2022" ⤵️

Vous y découvrirez :

• Le (vrai) rôle du coach professionnel

• Comment réussir son projet de reconversion

• Pourquoi et comment se former au métier de Coach Professionnel

• Les clés pour lancer son activité de Coach Professionnel Indépendant

Vous venez de recevoir un e-mail avec le lien vers votre e-book !