Portrait de Coach – Maud de Pontlevoye – Promo 4

Certifiée par l’École de Coaching de Paris en 2014 dans la Promotion 4 de l’école, Maud de Pontlevoye nous présente son parcours et son regard sur son métier de Coach Professionnelle. Voici son portrait de coach:

Dans ton métier de coach, qu’est-ce qui te passionne le plus, te donne de l’énergie, l’envie d’aller toujours plus loin ?

Dans mon métier de coach, ce qui me passionne le plus c’est l’inconnu : découvrir des problématiques clients diverses, au sein de contextes très mouvants. Faire prendre conscience à mes clients que le problème qu’ils pensent avoir identifié n’est pas toujours celui qu’ils croient et les aider à affiner leur demande.

J’adore aussi adresser des coachings d’organisation qui sont souvent complexes mais tellement riches humainement !

Durant l’année que tu as passé à l’École de Coaching de Paris, qu’est-ce que tu retiens comme expérience déterminante qui t’a le plus impactée et qui peut-être influence ta pratique d’aujourd’hui ?

La question de « ma » place a été déterminante à l’Ecole de Coaching de Paris, lors de l’évocation de notre singularité de coach ; Aujourd’hui, je traite à 90% cette problématique avec mes clients en coaching individuel : la place du leader au sein de son équipe, la place de l’individu au sein de son organisation… ; la quête de sens étant le pendant de cette histoire de place.

En quoi ton passage à l’Ecole de Coaching de Paris a été un tournant dans ta vie?

Je repense souvent à mon année à l’Ecole de Coaching de Paris qui représente pour moi de beaux souvenirs ; cela a été un tournant dans la mesure où j’ai pris conscience de mon être intérieur et de toutes les ressources qu’il pouvait enfouir. Cette expérience m’a permis de confirmer mon choix de devenir accompagnateur de l’humain au sein des organisations.

Quelles sont tes plus belles réussites, celles qui te font sentir vivante, peux-tu nous raconter ton meilleur moment ?

Une belle réussite de l’année qui s’achève : pouvoir adresser un niveau de coaching complexe en accompagnant un COMEX en pleine crise, qui ne fonctionne plus, où les décisions ne se prennent pas ; cela a un fort impact sur la performance de l’organisation.

Je démarre début 2018 avec un beau challenge qui est que chacun des membres retrouve confiance en l’autre, apprenne à parler en vérité et partage la vision de l’entreprise pour avancer dans le même sens.

Newsletter